La maison du jeudi – FallingWater – Frank Lloyd Wright

Nouveau rendez-vous sur le blog. Orgone Design vous fait découvrir chaque jeudi une maison remarquable, faisant partie du patrimoine mondial de l’architecture, ou suffisamment extraordinaire pour qu’elle puisse y figurer un jour. Si vous aimez les villas d’exception ne ratez pas le rendez-vous du jeudi! Y seront présentées des maisons célèbres mais aussi des réalisations plus confidentielles qui méritent de sortir de l’ombre. Aujourd’hui j’inaugure la série avec une maison très célèbre : FallingWater, la Maison sur la cascade de Frank Lloyd Wright.

La villa du jeudi - FallingWater house - Frank Lloyd Wright

La Maison de la cascade (Fallingwater ou encore Edgar Kaufmann house en anglais) a été construite pour l’homme d’affaire américain Edgar Kaufmann entre 1935 et 1939. Elle se situe en Pennsylvanie en bordure forestière de la rivière Bear Run, sur la route 381 entre les villages de Mill Run et Ohiopyle.

Dans sa vocation, la Maison sur la cascade a été conçue pour des résidences d’été, car les hivers sont particulièrement rigoureux dans cette région, d’autant que la maison est construite sur une cascade (ce qui ajoute un taux d’humidité accentuant la sensation du froid). La maison est adossée sur des rochers avec – déjà à l’époque – un soucis de préservation de l’environnement. L’architecte a composé au maximum avec la topologie des lieux, en dénaturant le moins possible le petit paradis de verdure.

La villa du jeudi - FallingWater house - Frank Lloyd Wright - exterieur1

La villa du jeudi - FallingWater house - Frank Lloyd Wright - exterieur2

La villa est construite en béton et en pierres naturelles. Son plan est très ouvert. L’architecte a multiplié les ouvertures sur la nature, la nature étant omniprésente quelle que soit la pièce de la maison. A l’intérieur, une première caractéristique frappe le visiteur : la maison ne possède que très peu de cloisons et aucune porte. Ce choix est fonctionnel, il permet d’avoir une communication fluide entre les pièces. La maison est structurée autour d’une tour centrale en pierre naturelle, qui abrite une cheminée et prend appui sur la roche naturelle du site. On rapporte que les Kaufmann avaient l’habitude d’y pique-niquer. Ce corps central est le véritable pivot de la maison, les pièces de la maison rayonnent en porte-à-faux autour de lui tel des branches autour de leur tronc. Les terrasses et les vérandas sont ainsi les parties les plus avancées dans la nature, se déployant dans deux directions, en amont côté jardin et en aval en surplomb de la cascade. On peut noter que celle-ci a été conservée à l’état sauvage. Aucun terrassement n’a été mené sur les abords de la cascade. Frank Lloyd Wright a traité le site comme un véritable sanctuaire naturel.

La villa du jeudi - FallingWater house - Frank Lloyd Wright - terrasse

A l’intérieur de la maison les rochers naturels font partie intégrante du décor. La maison semble avoir été littéralement « déposée » sur la cascade. Le revêtement des façades tranche avec le corps central en pierre naturelle. La dualité entre le corps central et les espaces rayonnants est l’un des atouts esthétiques majeurs de la maison : à la verticalité du corps central s’oppose l’horizontalité des espaces rayonnants en porte-à-faux; à la pierre naturel du corps s’oppose le revêtement « policé » (en béton) des espaces rayonnants. La maison comporte d’innombrables baies vitrées (il n’y a pas à proprement parler de fenêtre), ce qui favorise un ensoleillement maximum. L’étage principal abrite les principales parties communes (salon, salle à manger). Les parties privées (le bureau et les chambres) se déploient sur les deux étages supérieurs, la plupart donnant sur des terrasses extérieures. Les menuiseries sont en noyer madré.

La villa du jeudi - FallingWater house - Frank Lloyd Wright - salon

La villa du jeudi - FallingWater house - Frank Lloyd Wright - salon2

La villa du jeudi - FallingWater house - Frank Lloyd Wright - salon3

La villa du jeudi - FallingWater house - Frank Lloyd Wright - salle à manger

La villa du jeudi - FallingWater house - Frank Lloyd Wright - escalier

La maison de la cascade est un chef d’oeuvre de l’architecture moderne. Wright y multiplie les innovations : la fusion de la maison avec l’environnement, aussi bien du point de vue extérieur (fondations et structure de la maison), que du point de vue intérieur (utilisation minimum des cloisons et des murs pour favoriser l’ouverture et les perspectives sur l’environnement). Le résultat est que la maison respire la sérénité. Cette maison est conçue pour savourer la nature : écouter le flot de la cascade, le frémissement des feuilles, le chant des oiseaux… Qui peut le mieux en parler que Wright lui-même : «Vous écoutez Fallingwater de la même façon que vous écoutez le calme de la campagne».

La villa du jeudi - FallingWater house - Frank Lloyd Wright - soir

La villa du jeudi - FallingWater house - Frank Lloyd Wright - plan2

La villa du jeudi - FallingWater house - Frank Lloyd Wright - plan1

Pour finir, voici une vidéo très éclairante en image de synthèse montrant la conception architecturale de la maison de l’architecte américain.

Voir aussi :

Posté le 02.12.10 par spasmody |

15 réponses pour “La maison du jeudi – FallingWater – Frank Lloyd Wright”

  1. Michel dit :

    Bravo pour votre site et pour cet article en particulier, cette maison est vraiment extraordinaire. J’ai déjà hâte de découvrir les suivantes. Et trop envie de visiter cette maison si magnifiquement implantée dans son environnement, malheureusement très loin de chez nous

  2. dioz dit :

    terrible la video!
    sinon, petite précision (mais pas des moindres): la terrasse en porte-a-faux au dessus de la cascade agit comme écran acoustique, sans elle les habitants subiraient le bruit de la cascade sans arrêt. C’est pas seulement joli, c’est aussi pas con!

  3. [...] l’art de « déposer » la construction sur site, comme en témoigne la maison de la cascade. C’est en radicalisant cette approche que l’agence Jensen & Skodvin Arkitektkontor [...]

  4. [...] la pierre radieuse de la maison de la cascade, le métal farouche de la résidence 18.36.54, le verre cristallin de la maison de Verre de Pierre [...]

  5. tima dit :

    c tres magnifique c quelque chose d’extraordinaire bravo et merci pour le vidéo tima .

  6. Robert Bernard dit :

    Et comme le dit Monsieur Dioz (son prénom est-il Isidore ? I. Dioz, hahahhahahhhhha)

    « C’est pas seulement joli, c’est aussi BAL con! »

  7. [...] à l’extérieur, entre la pierre sèche et le crépi lisse fait évidemment penser à la Maison de la cascade (Falling Water House) de Frank Lloyd Wright, tandis que l’utilisation du béton brut de décoffrage, à [...]

  8. sabi dit :

    fucking rich people!

  9. [...] entre les corps horizontaux et les corps verticaux qui, à l’instar de la maison de la cascade de Frank Lloyd Wright, sont traités de façon distincte, avec des couleurs et des textures différentes. L’équipe [...]

  10. Julie dit :

    Merci pour ce site magique qui ma bien aidé pour l’histoire des arts!

    • spasmody dit :

      Merci Julie,
      Justement, bonne nouvelle, l’histoire du design va reprendre dans les prochaines semaines. Suite et fin cet été

  11. GLNS dit :

    trop magnifique

  12. [...] possible la topographie des lieux (comme l’a fait Wright en son temps, par exemple avec la maison de la cascade). Le résultat est cette maison en V de 220 m2. Les deux chambres sont situées dans la zone [...]

  13. këridill dit :

    On remarque tout de suite l’utilisation du béton armé pour que la structure tienne ainsi suspendu dans le vide.
    Il n’a pas était dis qu’elle avais failli se retrouver dans l’eau en 1990. ^^

Laisser un commentaire