» Architecture / Habitat

Smart Student Flat – Tengbom Architects

Tengbom Architects est une des agences d’architecture les plus influentes en Suède, et plus généralement en Scandinavie.  Tengbom ne pèse pas moins de 550 salariés répartis sur une douzaine de bureaux en Suède, en Finlande, mais également au Cambodge. Depuis 1906 (déjà), Tengbom s’efforce de combiner le design moderne et l’habitat traditionnel, avec une attention sur l’écologie et l’humanisme. C’est avec ces principes que l’agence s’est penchée sur les appartements d’étudiant, avec à la clé cette élégante boîte de seulement 10 mètres carrés, tout en bois, exposée au Musée d’Art Virserum dans le comté de Småland, en Suède. Cet appartement est donc conçu pour être très abordable, respectueux de l’environnement et intelligent dans sa façon d’utiliser des matériaux. Plus d’information sur le site de l’agence (lien à la fin du billet).

Smart Student Flat - Tengbom Architects

Lire la suite…

Posté le 17.01.14 par spasmody |0 commentaire

La maison du jeudi – Huse Vacation House – Lischer Partner Architekten

Huse Vacation est une résidence construite à flanc de colline au dessus du lac de Lucerne en Suisse. Il s’agit d’une réalisation de l’agence suisse Lischer Partner Architekten, construite dans le plus pur style brutaliste, un style décidément intemporel. Mais ce brutalisme est ici fondu dans un environnement minéral d’apparence très voisine, à tel point que la résidence semble sculptée dans la falaise rocheuse. La masse très géométrique de la maison est percée par de grandes ouvertures de sorte à provoquer en tout point la contemplation du paysage, à l’instar de la maison Mediterrani 32 de Daniel Isern. Chaque chambre s’ouvre ainsi sur le lac de Lucerne. A l’intérieur, le bois chaleureux habille tous les espaces habitables de la maison, ce qui rappellera la JD House de Bak Architects.

Huse Vacation House - Lischer Partner Architekten

Lire la suite…

Posté le 05.12.13 par spasmody |3 commentaires

La maison du jeudi – Round House – Johnston Marklee

Solo Houses est un projet hors norme de résidences secondaires, pensé et développé par Christian Bourdais. L’investigateur français a donné  carte blanche à une douzaine d’agence d’architecture pour redéfinir l’essence même de la maison secondaire et réinventer une façon de vivre ensemble, d’habiter l’espace. Une occasion unique pour eux d’exprimer leur créativité sans autre contrainte que budgétaire. Le résultat est la vente d’une douzaine de maisons situées dans un parc de 50 hectares au coeur d’un site naturel remarquable : la région de Matarraña, à deux heures au sud de Barcelone. Les résidences secondaires sont signées de quelques uns des architectes les plus représentatifs de la jeune garde contemporaine internationale, comme Pezo Von Ellrichshausen Architects, Mos Office, Didier Faustino et son bureau des Mésarchitectures, Sou Fujimoto, Studio Mumbai, TNA (Takei-Nabeshima-Architects). Je vous dévoile aujourd’hui la maison Round House conçue par l’agence américaine Johnston Marklee, une agence qui a déjà remporté de nombreux prix. Round House reprend l’idée de la maison circulaire. Construite le long de la lisière d’une forêt, la maison apparaît comme une sorte de singularité en amande dans la réserve naturelle de Los Puertos Beceite. A l’intérieur la plupart des pièces sont connectés, avec une omniprésence de portes coulissantes permettant de créer la confidentialité ou au contraire d’ouvrir l’espace, jusqu’à former un espace complètement ouvert. Le toit offre une terrasse avec une piscine et une vue panoramique imprenable sur l’ arrière-pays.

Round House par Johnston Marklee pour Solo Houses

Lire la suite…

Posté le 01.11.13 par spasmody |1 commentaire

Boutique Stuart Weitzman – Fabio Novembre

On avait laissé Fabio Novembre sur son showroom ALV puis sur ses fauteuils 36H & 56H. Le talentueux designer italien nous offre aujourd’hui une nouvelle boutique à Rome, particulièrement réussie, conçue pour le chausseur Stuart Weitzman. Le design, tout en lignes douces bicolores, dessine une sorte de parcours qui court du sol au plafond en passant par les murs, incluant le mobilier de présentation. Une très belle réalisation qui pourrait presque donner des idées aux décorateurs pour particuliers.

Boutique Stuart Weitzman - Fabio Novembre

Lire la suite…

Posté le 16.10.13 par spasmody |0 commentaire

Sports Hall of Fame – Trahan Architects

Porté par le Musée d’État de Louisiane, ce projet de hall des célébrités sportives a été réalisé par Trahan Architects à Natchitoches, dans la plus ancienne colonie de Louisiane, sur les rives du lac de Cane Rivel. Il s’agit en réalité d’une fusion de deux collections autrefois installées dans le Colisée de l’université et dans le palais de justice du XIXe siècle. L’ambition du Sports Hall of Fame est de jouer un rôle de médiation entre le sport et l’histoire, entre le passé et le future, mais également entre le contenant et le contenu. L’organisation interne est en effet composé d’un réseau de méandres sensé symboliser la circulation urbaine existante, tandis que l’extérieur, traité avec beaucoup de simplicité, est recouvert de panneaux de cuivre plissés qui rappellent les volets et les bardeaux des plantations voisines. Un contraste très intéressant entre un intérieur tout en courbes et un extérieur rectiligne.

Sports Hall of Fame - Trahan Architects

Lire la suite…

Posté le 11.10.13 par spasmody |0 commentaire

Residence Alma – Plasma Studio

Alma est une résidence au style géométrique conçue par les architectes de Plasma studio dans les Dolomites italiennes. Le studio international n’en est pas à son premier coup d’essai dans la région, puisqu’on lui doit l’Hôtel Strata en 2007 pour la marque Königswarte. Ici le studio a imaginé un projet un peu similaire, un habillage en bois de mélèze extrudé sur deux ouvertures faisant office d’accès. La résidence familiale s’étend sur trois niveaux dont le troisième donnant sur un balcon. L’intérieur est caractérisée par des vues à 360 degrés. Mieux encore, elle possède une vue zénithale sur le ciel à travers une incision au dessus de l’escalier central. Cette ouverture offre une vue incomparable sur l’environnement et offre une symbiose avec les conditions climatiques extérieures. La résidence offre ainsi selon le temps un puits de lumière ou un puits de précipitation. Les principaux espaces de vie sont répartis sur deux étages avec chambres au premier étage distribués par un large couloir à verrière. La cuisine ouverte, la salle à manger et le séjour s’organisent autour de la cheminée au deuxième étage. Tous les espaces privés bénéficient d’un accès direct à l’extérieur par une série de terrasses et jardins. Un bel écrin pour vivre en parfaite harmonie avec la nature.

Residence Alma - Plasma Studio

Lire la suite…

Posté le 10.09.13 par spasmody |0 commentaire

Conan House – Moon Hoon

Conan House est une résidence conçue par l’architecte sud-coréen Moon Hoon sur une inspiration de «maison de jouets». Elle a été réalisée pour un jeune couple et leur fils à Bangdong, un lieu célèbre pour son tourisme de loisirs. La résidence se situe sur un terrain irrégulier juste en face du lac Bangdong, ce qu’il lui vaut de jouir d’une vue dégagée sur le lac avec une petite montagne en toile de fond. La maison dispose d’un noyau central qui est utilisé comme un espace d’exposition pour des livres et des objets, mais également comme rampe en spirale pour les jouets. Le plancher suit en effet la cage d’escalier en spirale sur toute la hauteur de la maison jusqu’au au grenier, où on trouve un petit toboggan rouge qui traverse le vide. L’extérieur reprend le motif de la spirale, qui exprime symboliquement l’énergie intérieure. La cage d’escalier en spirale constitue ainsi un lieu de mouvement, de jeu et d’exposition. Il distribue aussi les pièces tels que le salon, la cuisine, les chambres. Les fenêtres sont placées au centre de chacun des murs. Le vide central parvient à donner beaucoup de profondeur verticale dans cette maison qui se caractérise par sa compacité.

Conan House - Moon Hoon

Lire la suite…

Posté le 23.08.13 par spasmody |0 commentaire

Meriterrani 32 – Daniel Isern

Conçue par Daniel Isern, un architecte basé à Barcelone, Meriterrani 32 est une résidence de quatre étages situé à Sant Pol de Mar, en Espagne. Le principe de cette maison était de s’appuyer sur un lopin de terre en forte pente (près de 100%), qui offre une vue magnifique avec un budget relativement serré. C’est sur ce terrain entouré de pins que ce bâtiment d’inspiration très formelle a été érigé. Ici l’environnement en constante évolution à mesure que les heures passent, la couleur des arbres, la position du soleil et des ombres changent. Le bâtiment fait la part belle au béton, au fer, au bois et à la pierre avec un grand respect du caractère de chacun d’eux. Globalement, la construction propose un dialogue entre le vide et le plein, entre les matières organiques et les matières minérales, entre l’extérieur et l’intérieur, cherchant un équilibre entre des éléments esthétiques très contrastées.

Meriterrani 32 - Daniel Isern

Lire la suite…

Posté le 25.07.13 par spasmody |1 commentaire

Casa Lapo – Florent Lesaulnier

La Casa Lapo est une étonnante résidence conçue par le jeune architecte français Florent Lesaulnier, imaginé pour et inspiré par Lapo Elkann, un créateur industriel italien. L’architecte explique qu’il n’avait jamais entendu parler de Lapo Elkann avant de lire une interview du créateur dans le New York Times. Florent Lesaulnier avoue avoir toujours eu un grand amour pour l’Italie et en particulier pour Turin, sans être vraiment en mesure d’expliquer pourquoi. Ce qui a frapper le Français chez l’Italien, c’est son goût pour l’aventure, son multilinguisme (dont le français), ses voyages constants, sa curiosité illimitée et ses multiples inspirations. Une personnalité hybride, complexe et insondable, dont l’Italie a le secret. Lapo Elkann s’intéresse en effet à tout, mélangeant les genres et les époques dans un style artistique inimitable. La casa Lapo est bien dans cet esprit, charismatique et inclassable.

Casa Lapo - Florent Lesaulnier

Lire la suite…

Posté le 18.07.13 par spasmody |0 commentaire

Cataclysm – Power Agents

Le cataclysme est une catastrophe provoquée par phénomène naturel, parfois causé par l’homme, parfois causé par un pur phénomène géologique. Porté par Alessio Erioli, Tommaso Casucci, Filippo Nassetti et Alessandro Zomparelli de l’université de Bologne, le projet Cataclysm se situe sur une zone montagneuse du sud de Maribor, en Slovénie. C’est dans cette région assez hostile qu’un complexe urbain va sortir de terre, avec pour défi de proposer des nouveaux espaces d’habitation capable de résister au processus d’érosion, très fort dans cette zone, tout en favorisant une grande biodiversité. La lumière et l’air sont capturés par des éléments en forme de pyramide fendues. Extérieurement, la présence de ces cônes de capture se traduit par un profil topographique semblant être obtenus à partir des altérations de l’érosion. Pour plus d’information visitez le site de Power Agents en fin de billet.

Cataclysm - Power Agents

Lire la suite…

Posté le 21.06.13 par spasmody |0 commentaire

OLS House – Jurgen Mayer H.

OLS House est une villa conçue par le studio allemand Jurgen Mayer H., que l’on connait déjà sur Orgone pour sa splendide Dupli Casa à Marbach et son étonnant poste frontière à Sarpi. OLS House est une autre maison caractéristique du studio : prédominance des courbes et du blanc, dans un style organique. La maison a été construite en béton sur trois étages, sur un terrain en pente avec une vue généreuse sur la vallée, dans un quartier résidentiel non loin de Stuttgart, dans le Bade-Wurtemberg. C’est une maison de famille conçue pour 4 personnes, avec un rez-de-chaussée comprenant un imposant hall d’entrée, une buanderie et un spa. Le rez-de-jardin regroupe les espaces de vie, la salle à manger et la cuisine, avec une vue dégagée sur la vallée et terrasse donnant sur le jardin. Enfin l’étage acceuille comme il se doit les espaces privés : chambres à coucher, salles de bains, dressing. A l’étage, des chambres à coucher, les chambres et salles de bains dressing. L’élément central de la maison est un escalier sculptural qui relie les trois niveaux.

OLS House - Jurgen Mayer H.

Lire la suite…

Posté le 27.05.13 par spasmody |2 commentaires

Performing Arts Center – High Line – New York

Je vous présente aujourd’hui ce projet de centre des arts du spectacle à New York, présenté par Sofya Lapina et Sara Moomsaz. Le projet a été conçue pour s’intégrer à la High Line, ce fameux parc urbain suspendu à Manhattan, aménagé sur des anciennes voies ferrées aériennes désaffectées, et dont la première des trois sections a été ouverte en 2009. Il est intéressant de voir comment les architectes on su fusionner l’architecture et l’urbanisme. Ce centre des arts du spectacle, qui comptent deux amphithéâtres principaux et un théâtre en plein air, a été conçu de façon stratégique pour faciliter la circulation verticale des personnes dans l’espace. L’articulation intérieur-extérieur a été pensée de façon à introduire le maximum de lumière à l’intérieur du centre, en particulier pour éclairer les espaces de répétition.

Performing Arts Center - High Line - New York - Sofya Lapina & Sara Moomsaz

Lire la suite…

Posté le 22.05.13 par spasmody |0 commentaire

La maison du jeudi – Stamp House – Charles Wright Architects

Les australiens de Charles Wright Architecture ont été sollicités pour concevoir cette structure exceptionnelle baptisée « Stamp House », située en bordure de forêt tropicale dans le nord du Queensland. Ce projet hors du commun a été réalisé en vue d’obtenir un bilan carbone neutre, tout en s’intégrant parfaitement dans son environnement, sans le souiller. Tout est pensé dans ce projet pour littéralement intégrer la construction dans son écosystème d’eau, avec une ingénierie hydraulique, électrique, mécanique et paysagère élaborée en étroite collaboration avec les parcs nationaux, les agences environnementales, étatique comme locales. La structure elle-même est réalisée en béton préfabriqué. Le béton a été conçu et isolé en intégrant un toit à panneaux solaires pour assurer une température constante toute l’année (c’est-à-dire une climatisation dans cette région). Au total, ce sont 250 000 litres d’eau qui sont récupérés, avec une véritable petite usine de traitement et de recyclage des eaux usées. Quant à l’énergie solaire, elle est produite avec des panneaux solaires n’utilisant aucun combustible fossile. Le projet a également été conçu pour résister aux cyclones et intenses. Esthétiquement, la Stamp House a fière allure et peut faire penser à un engin spatial qui s’est posé là où il a pu, sur un paradis tropical vierge. De quoi rêver !

Stamp House - Charles Wright Architects

Lire la suite…

Posté le 02.05.13 par spasmody |1 commentaire

Dust Breeding – Stefano Passeri

Après la Bundle House de Keyla Hernandez et la Forêt asémique de Shahira Hammad, voici une nouvelle thèse étudiante présentée dans le cadre du projet SCI-Arc du Studio Hernan Diaz Alonso. La thèse du jour est présentée par Stefano Passeri. Il s’agit d’une réflexion sur la morphologie des paysages dans leur façon de tisser des relations entre les éléments les composant. Les paysages de Stefano Passeri peuvent développer un caractère complexe. A l’image de l’accumulation de poussière dans les photographies de Man Ray du travail de Duchamp, il est possible d’interpéter les formes à la fois comme indépendantes et comme intégrées dans le paysage. Il existe ainsi trois familles de mutations: 1) «objet-sur-objet», 2) posturales, 3) d’échelle. Un travail passionnant sur la dualité entre la poussière et la roche, entre le nuageux et le solide. La video en fin de billet vous aidera à mieux visualiser ces étranges paysages.

Dust Breeding - Stefano Passeri

Lire la suite…

Posté le 22.04.13 par spasmody |0 commentaire

Le projet Ekinoid

Le projet Ekinoid est une tentative de réponse aux problèmes du 21e siècle, qui s’annoncent titanesques. D’après les scénarios les plus probables (la variante moyenne étant considérée comme la plus probable), la population mondiale s’élèvera à 10 milliards de personnes en 2050 contre 6 milliards aujourd’hui (on rappelle qu’en 1900 elle en comptait moins de 2 milliards). Certes le rythme de croissance devrait considérablement se ralentir après 2050, mais la question se pose : comment la planète « digèrera » 10 milliards d’individus ? Une équipe de chercheurs composée d’universitaires, d’architectes, d’ingénieurs ont été conviés à élaborer un projet baptisé Ekinoid. Basé près de Saint Austell en Cornouailles (Royaume-Uni), le projet consiste à imaginer des modules d’habitation capables de s’implanter sur n’importe quel terrain en un temps record. Il s’agit donc de concevoir des « villes sphères » dans n’importe quel environnement. Structurellement légère mais exceptionnellement solide (grâce en particulier à sa forme sphérique), la maison Ekinoid permettra de réduire les exigences en matières premières, de libérer la surface utile sous la maison, de satisfaire aux besoins énergétiques des occupants (grâce aux énergies solaire et éolienne), de répondre à leurs besoins en eau potable (grâce à des processus de retraitement des eaux pluviales efficaces et peu onéreuses). La maison Ekinoid utilise également une méthode de compostage couvrant une partie des besoins alimentaires des occupants (via un système de culture hydroponique autour du verre de la cage d’escalier). Bref, les chercheurs ont imaginé des cellules de survie dignes de vraies capsules spatiales, en explorant les limites des technologies actuelles.

Le projet Ekinoid

Lire la suite…

Posté le 15.04.13 par spasmody |0 commentaire

La maison du jeudi – Acido Dorado – Robert Stone

En plein désert, perdu au milieu des cactus, l’architecte et artiste Robert Stone a imaginé Acido Dorado, une maison « indéfinissable et mystérieuse » selon ses propres mots. A la fois minimaliste et provocante, sobre et luxueuse, Acido Dorado est une résidence dorée situé dans le désert de Californie. Robert Stone a voulu Acido Dorado à son image, viscéralement personnelle, dérangeante, voire irritante. « Une maison dorée, c’est culturellement chargé, explique l’artiste installé à Los Angeles. Sa symbolique renvoie aussi bien à l’opulence réelle qu’aux chaînes en or blingbling d’Echo Park ». La maison est ainsi circonscrite par une enceinte dorée en brique et en tiges métalliques torsadées, trouée ici où là de motifs de cœur géant, « symbole irritant, déroutant », précise-t-il. L’intérieur est tout aussi déroutant, avec un extrême dépouillement certes plus conforme au modernisme traditionnel, mais qui tranche avec le traitement des facades. « J’ai voulu développer un nouveau vocabulaire qui semble clair, drôle, sexy, qui interpelle immédiatement, mais qui, de plus près, reflète avec sincérité l’époque dans laquelle nous vivons ». Acido Dorado est l’idéal-type de la maison ouverte sur son environnement ; des baies vitrées coulissent dans les murs et s’effacent pour créer un lieu où l’extérieur devient intérieur. La pièce principale invite à la méditation, expérience qui se poursuit dans le patio arrière, théâtral avec son âtre à section carrée, clin d’oeil aux piscines vides de la jeunesse de l’artiste ; « Mon but n’était pas de faire quelque chose que mes hôtes aiment déjà, mais plutôt de leur donner matière à réflexion. Ma démarche puise autant dans la mode et l’art conceptuel que dans la culture sud-californienne au sens large ». Cette maison-manifeste truffée de fausses fautes de goût est maintenant disponible à la location pour des stars en quête d’aventures, de tranquillité, ou tout simplement pour de riches voyageurs en quête d’ailleurs.

Acido Dorado - Robert Stone

Lire la suite…

Posté le 04.04.13 par spasmody |0 commentaire

Des pavillons en fibre de verre par ICD / ITKE

Des étudiants en architecture de l’Institut of Computational Design (ICD) et de l’Institut für Tragkonstruktionen und Konstruktives Entwerfen (ITKE) de l’université de Stuttgart ont conçu un pavillon expérimental entièrement fabriqué à partir de composites en fibre de carbone et de verre. Ce projet interdisciplinaire réunit donc des chercheurs en architecture, design, ingénierie et même des chercheurs en biologie de l’Université de Tübingen, pour étudier les interactions entre les stratégies de design et les nouveaux processus de fabrication orientés vers la robotique et le biomimétisme. Les chercheurs ont ainsi porté leur attention sur le principe morphologique de l’exosquelette, dont on sait qu’il peut représenté un concept central en architecture, notamment combiné avec les nouveaux matériaux composites.

Des pavillons en fibre de verre par ICD / ITKE

Lire la suite…

Posté le 02.04.13 par spasmody |0 commentaire

Analogy – Niccolò Casas

Analogy est une série d’expérimentations de design réalisée par Niccolò Casasdans dans le cadre de son doctorat à la Bartlett School of Architecture, sous la direction de Marjan Colletti et Marcos Cruz. Son propos était d’utiliser la géométrie fractale comme moyen de codifier et de simuler la décadence. La décadence est un processus de désintégration d’un tout, lorsque le particulier acquiert une autonomie au détriment du tout et finit par enrayer les fonctions du tout. Il peut s’agir d’un processus de décomposition d’un organisme, d’une société, d’une culture, ou plus généralement de tout système de relations structurées. Est-il possible de codifier, de réglementer et finalement de simuler ce processus ? Existe-t-il une mathématique et une géométrie capables de modéliser la décadence ? Si l’on considère la décadence comme un état de transition dynamique conduisant à la fragmentation de l’ensemble, la géométrie fractale semble présenter une solution satisfaisante pour caractériser ce processus. Niccolò Casas, le concept de profondeur représente le « trait d’union » entre la théorie de la décadence et la géométrie fractale : « La géométrie fractale traite essentiellement de profondeur», explique le professeur Banerjee du Département de génie électrique à l’IIT de Kharagpur ; « la complexité des éléments naturels est conservée à chaque échelle ». Niccolò Casas livre ici un travail conceptuel très intéressant, où la poésie de Baudelaire rencontre la théorie de Mandelbrot. « ces analogies revêtent alors une vivacité inaccoutumée ; elles pénètrent, elles envahissent, elles accablent l’esprit de leur caractère despotique. Les notes musicales deviennent des nombres, et si votre esprit est doué de quelque aptitude mathématique, la mélodie, l’harmonie écoutée, tout en gardant son caractère voluptueux et sensuel, se transforme en une vaste opération arithmétique, où les nombres engendrent les nombres, et dont vous suivez les phases et la génération avec une facilité inexplicable et une agilité égale à celle de l’exécutant. » (Baudelaire, Le théâtre de Séraphin, Les Paradis Artificiels)

Analogy - Niccolò Casas

Lire la suite…

Posté le 19.03.13 par spasmody |0 commentaire

Un centre pour la promotion des sciences de l’espace par Ryan Connolly

Le CASIS (Center for the Advancement of Science in Space), littéralement Centre pour la promotion des sciences de l’espace, est un organisation non-gouvernementale à but non lucratif qui oeuvre à promouvoir les projets de recherche dans le domaine des sciences de l’espace. Son siège social est situé sur la Première Avenue et sur la 40th Street à Manhattan. L’organisation veut aujourd’hui se doter d’un nouveau siège social. L’architecte Ryan Connolly a répondu à l’appel d’offre par ce somptueux projet, assez éloigné des standards de l’architecture actuelle. Le bâtiment articule deux éléments architecturaux différents : de vastes plateaux horizontaux et minces, et une circulation verticale subtile. La circulation verticale est ainsi concentrée sur un atrium central, qui a également pour rôle de filtrer la lumière zénithale, dans une relation entre la terre et le ciel, la terre et l’espace. Ce projet vise à provoquer un étonnement contemplatif envers des missions et des ambitions qui nous dépassent.

Center for the Advancement of Science in Space - Ryan Connolly

Lire la suite…

Posté le 16.03.13 par spasmody |0 commentaire

X House – Cadaval & Solà-Morales Arquitectos

X House est une résidence conçue par le studio espagnol Cadaval & Sola-Morales Arquitectos sur les hauteurs de Cabrils, dans la banlieue de Barcelone. Cette résidence en forme de X (comme son nom l’indique) est accessible via une unique rue qui tournicote dans la colline, la maison étant située en son sommet. L’objectif des architectes était de trouver un emplacement permettant de réduire et d’optimiser les travaux d’excavation du terrain disponible. L’accès à la maison est de seulement 2 mètres en retrait de la rue. Comme souvent en terrain accidenté, le dernier étage accueille un parking et l’accès à la maison. Par conséquent les murs sont aveugles côté flan de colline. C’est le choix exactement inverse qui prédomine côté vallée, avec des baies vitrées sur toute la longueur et la hauteur de la résidence, qui comporte deux étages. Le reste de l’étage supérieur accueille la suite privée des propriétaires, composée d’une pièce principale avec dressing et d’une salle de bain, ainsi qu’un spacieux studio. Dans l’étage inférieur, il y a une distinction claire entre l’avant et l’arrière de la maison, la partie avant est totalement ouverte et publique, avec un salon sur une double hauteur, une cuisine-salle à manger articulé autour d’une imposante table en marbre de 8m de long. Quant à la partie arrière, elle contient les chambres et les espaces de services, qui sont protégés des regards de la vallée. Evidemment, le site offre une vue splendide sur les environs de la ville et au loin sur la mer Méditerranée.

X House - Cadaval & Solà-Morales Arquitectos

Lire la suite…

Posté le 13.03.13 par spasmody |0 commentaire